Archive for ‘URBAN’

9 janvier 2012

L’ABSOLUTE SONG – COMMON

COMMON Ft RICH DAILY- SIX FT OVER

The Dreamer, The Believer est le nom du nouvel album tant attendu du rappeur Common. Avec un son comme Six Ft Over issu de l’EP Gost Lady  du chanteur Rich’Cocaine80s’ Daily on se dit qu’il aurait easily pu faire parti de de l’album du rappeur qui règne en maître sur Chicago. Au moins en bonus dans une édition deluxe quoi! Rien de mieux pour soutenir un artiste émergeant, non?

Common ne change pas les bonnes habitudes. Au mieux il les améliore. Sur cette piste, il revient à un flow originel et garde cette esprit HipHop-Jazz qu’on lui connaît si bien. Mais surtout un contexte lyrical qui rappelle les chansons « I used to love H.E.R », ou encore « Go ». A cela s’ajoute un refrain souple et fin. La chanson coule de source. On aimerait qu’elle ne se termine pas..

The Dreamer/ The Believer, 9ème album studio de Common est sorti en décembre. Découvrez des Feats avec Nas, Maya Angelou ou encore John Legend.

Disponible sur Itunes! (http://itunes.apple.com/fr/album/the-dreamer-the-believer/id480264717)

9 janvier 2012

Interview: Alec Lomami – De Kinshasa aux USA, parcours d’un artiste hip-pop.

« Kinshasa » c’est le nom du 1er single d’Alec Lomami. Un nom évocateur qui plante le décors du futur EP,  » Mélancolie Joyeuse » , de l’artiste Hip Hop Electro au parcours hors du communs. Rencontre et explications.

L’ABSOLUTE PITCH : Alec, peux tu te présenter en quelques mot?

Salut moi c’est Alec LOMAMI. Je suis un artiste/producteur congolais « Hip-Pop ». J’habite en Caroline du Nord aux US.

Tu vis au USA et il semble que tu as déjà un public là bas, comment cela s’est il produit?

Ca a commencé de manière assez organique. J’enregistrais un EP de 5 titres mais étant donné que je n’avais jamais fait de musique dans un contexte professionnel, je voulais d’abord présenter un aperçu de ce que je faisais en sortant un premier single. Les retours étaient extrêmement  positifs et encourageants. Donc je suis assez surpris, à vrai dire.

De bons retours qui semblent être justifiés car ce single « Kinshasa » a tout d’un hit. Seulement, j’ai ouïe dire que tu avais commencé l’écriture de la chanson alors que tu étais incarcéré. Peux-tu nous en dire plus?

Vrai, je me suis retrouvé dans des problèmes d’immigration et j’ai du faire face à une « déportation ». J’ai passé en tout 9 mois en prison. Etant enfermé, j’ai commencé à écrire quelques chansons. C’était une sorte de thérapie, d’exutoire, et aujourd’hui ces chansons sont les fondations de ce futur EP, « Mélancolie Joyeuse ».

Tout n’a pas du être simple pour toi. D’une certaine manière tu as su renverser la donne en déboulant avec cette chanson « Kinshasa ». Dans cette dernière, pour le refrain, tu entonnes pour leitmotiv  « Na za mwana kin ». Qu’est ce que ça signifie?

« Na za mwana kin » est une expression autoréférentielle utilisée pour désigner quelqu’un qui est originaire de la ville de Kinshasa. Il en émane beaucoup de fierté et de dignité. C’est ce dont je parle dans la chanson… de mes souvenirs de Kinshasa.

Corrige-moi si je me trompe. C’est une expression en langue congolaise Lingala. Par déduction et vu ton histoire tu semble très fier de tes origines. De plus, tu rap en français. Mais te considères-tu à présent congolais-américain ? Quel terme préfères-tu?

Je préfère congolais. Ne vous méprenez pas, j’adore l’Amérique et culturellement, je suis pris entre deux mondes. Mais je ne possède pas la nationalité américaine donc je ne peux pas non plus me qualifier de congolais-américain.

 « Kinshasa ». La tune est assurément « Hip-Pop » et on croirait entendre de l’auto tune. L’auto tune est décidemment à la mode. Comme une déferlante, la voix traficotée et robotisée fait de nombreux adeptes chez les artistes électro ou hip hop électro. T-Pain aura ouvert la voie…

T-Pain à une influence ET une affluence considérable dans la musique pop contemporaine. Ceci-dit, presqu’à tord… En effet, c’est quasi impossible aujourd’hui d’écouter une chanson électro-Pop sans auto tune. Je l’apprécie tout de même mais avec modération ! J’ai donc fait le choix de ne pas en mettre dans ce single.

J’ai l’air d’un Hipster non?!

Juste assez! Joke. Je pense que l’on comprend tous ton point de vue. D’ailleurs, à quoi auront nous droit, en terme de son dans ton EP « Mélancolie Joyeuse »?

J’utilise pas mal de samples Indie Pop dans ce cd donc musicalement, ça sonnera plutôt comme un mix d’Hip Pop et d’Indie Pop music.

read more »

2 octobre 2011

Evening Sunday with Common – I USED TO LOVE H.E.R

COMMON – I USED TO LOVE H.E.R

Cette belle journée ensoleillée sur la capitale m’a insufflée une chanson que j’affectionne énormement.

Branchez-vous en mode Hip Hop avec le classique de 1993, I used to love H.E.R de Common à l’époque où il se nommait encore Common Sense. De manière métaphorique, il utilise dans la chanson une femme pour représenter le Hip Hop. Une magnifique déclaration digne d’une ôde au genre Hip Hop.

Bon dimanche soir à tous.

 

 

Étiquettes : ,
23 septembre 2011

L’ABSOLUTE SONG – LAWS & PAUL Mc CARTNEY

LAWS & PAUL Mc CARTNEY – KNOWKING AT THE DOOR

Le rappeur Floridien d’origine Brésilienne, Laws, rend hommage à Paul Mc Cartney avec son projet « Yesterday’s Future » .

Une véritable découverte, une grosse tuerie. Les plus conservateurs aimeront! Assurément.


Pour écouter les chansons de l’album cliquez sur les pochettes.

Suivez Laws sur Twitter.

Étiquettes : , , ,
12 septembre 2011

L’ABSOLUTE VIDEO – MAGNETIC MAN Feat JOHN LEGEND

MAGNETIC MAN Feat John Legend – GETTING NOWHERE

Du Dubstep (from UK bien entendu) et de la Soul, qu’est ce que ça donne? Skream, Benga et Artwork : les producteurs et DJ’s du groupe MAGNETIC MAN accompagnés sur « Getting Nowhere »  par le chanteur soul-américain John Legend.

Alors après visionnage de ce clip, j’ai envie de vous poser une question. Y’a t-il du Dub conscient? Comme on pourrait parler d’un rap conscient.. Vous savez le Dubstep,  cette musique que l’on pourrait facilement associer à un enchainement et un enchevêtrement de sons et de samples pour créer une ambiance électronisée sur laquelle le simple but réel serait de se mettre en transe et de jumper sans interruption. Je pense que l’œuvre de Magnetic Man va bien au-delà de cela.

Avec Getting Nowhere, le groupe admet que le Dub peut être profond et qu’il peut transmettre un message de survie. Les images fortes du clip sont elles portées, par la fameuse présence des quatre chevaliers de l’apocalypse, version 2011 avec leurs BMX. La mort serait-elle in?

Découvrez le pays du soleil levant autrement en écoutant l’approche de MM avec « Flying into Tokyo » .

read more »

Étiquettes : , ,
7 septembre 2011

Beyoncé french fans throws a Flashmob for her bday

Beyoncé rassemble les foules. La star possède des fans à travers le monde entier et ceux-là n’hésitent pas à le lui rappeler.

Quel meilleur cadeau que de montrer à l’idole des jeunes qu’on a retenu la leçon. Celle de « bouger son corps ». Mieux, pourquoi ne pas la surprendre lors d’un Flashmob sur fond de Paris en profiter du moment pour lui souhaiter un bon anniversaire? Pas impossible. Ça s’est déroulé dimanche après-midi au parc des Tuileries.

L’opération menée à bien par Leslie Rouach et sa team a été porté par 300 danseurs et a dû en émouvoir plus d’un!

Étiquettes : ,
7 septembre 2011

Meet WILOW AMSGOOD


source

WILOW AMSGOOD – UCDP/DANS UNE SPIRALE

Qui est Wilow Amsgood? C’est certainement la 1ère question que vous devez vous poser. Sauf si par chance ou par mégarde, ne seriez vous pas tombé sur une des ses Amsgoodies? Alors bien attendu il vous faudra apprendre le langage Amsgoodien pour mieux comprendre le maître d’oeuvre. Essayons tout de même d’explorer le personnage.

C’est dans le Rap, le HipHop, la Pop qu’Amsgood s’éclate. La formule est simple : ne pas se prendre au sérieux. A la fois complexe, cette directive peux perdre de son sens car on remarque une subtile précision dans tout se qu’entreprend Wilow. Il est dynamique et stylé et du haut de ses 24 ans il connait l’art de la maîtrise de soi pour percer.

photographe : Laurent Assouline

On constate une prose, on décèle une sensibilité, mais on témoigne tous d’une prise de risque. Laquelle revient constamment, et on y adhère. Il est claire que Wilow sait où il veut en venir lorsqu’il enregistre ses Amsgoodies décalées courant 2009. Ces petites versions remixées reprenant les hits de cette époque étaient tombées comme des bombes sur la toile et la sauce à bien pris. De Mademoiselle K à Renan Luce en passant par Lady Gaga ou The Dream, Amsgood pousse l’idée et étoffe son style pour proposer ses propres créations.

read more »

Étiquettes : , ,
6 septembre 2011

WE LOVE GREEN Festival this week-end

Tout débute par l’association des agences  évènementielle et d’organisation de spectacle  We Love Art et Because & Corida il y a 2 ans. Leur but : créer un Festival engagé pour changer la donne et trouver sa place dans cet environnement social et sociétal en crise.

Soutenu par la marque  TIMBERLAND et pas que (WWF entre autre), WE LOVE GREEN dispose d’une programmation musicale prometteuse. Retrouvez Of Montréal, Dj Koze, Selah Sue, Metronomy et bien d’autres sur la scène du Parc Bagatelle de Paris ce samedi 11 et ce dimanche 12 septembre de 16 heures à minuit pour 2 jours de musique à la sauce green.

Of Montreal et son leader Kevin Barnes (au milieu) – groupe indie/pop décalé

Pour prendre connaissance de la programmation et de la billetterie, rendez-vous sur le site de We Love Green.

Étiquettes : , ,
4 juin 2011

BLOG ICON – Karen

La plus hype des londoniennes expatrié à New York a encore frappé un avec un look a tomber par terre. Karen du blog Where did U get that(Où t’as trouvé ça?), partage ses balades urbaine dans les rues et les  larges trottoirs de la Big Apple. Une manière vivante et créative bien que simpliste, qu’elle a de nous montrer ses meilleurs looks (quoiqu’ils sont tous ouf!). Un parti pris que je trouve 1 quart plus original que les fameux looks of the day bricolés dans les chambres des bloggeuses les plus généreuses et attentionnées envers les autres bloggeurs et viewers que nous sommes. Attention, leurs style n’en est pas moins au niveau mais la n’est pas la question! Intéressons nous plutôt à cette tenue!!

Karen à un style disons… éclectique. Souvent employé dans un contexte musical, ce mot s’accorde parfaitement à la pensée que j’aime à vous faire entendre. Un fouillis maitrisé avec soin. Du clou sur cuir noir en guise de besace pour la touche rock suivi de près par le panama en feutre. Du bleu intouchable en guise de bas pour électriser le tout (Zara) et enfin, hommage à nos héros internationaux du Micky Mouse (T-shirt Uniqlo) pour la girly touch. Oh j’ai faillit oublier les starlettes de la tenue : les Creepers léopard à bout pointus.

Mention spécial pour les accessoires en argent. Que pensez vous de son style??

Pour voir son blog >> Where did you get that

Étiquettes : ,
18 mars 2011

NATE DOGG, repose en paix…

Son timbre soulful est reconnaissable entre 1000. Son flow unique que je qualifierais d’ HipHopGroove&Funky s’est illustré à travers une multitude de sons pour nos rappeurs préférés de la West-Coast (Dre, Snoop, 2Pac…). Depuis, Akon à un peu pris les devants mais certainement pas la relève car le faiseur de refrains comme on les aimait en 1994 dans « Regulate » de Warren G, restera à jamais the King of G-Funk.

Celui qu’on appelle Nate Dogg, de son vrai nom Nathanael Dwayne Hale, serait décédé ce mardi des suites d’une attaque cérébrale, à 41 ans seulement… En effet, l’artiste souffrait depuis quelques années déjà de problèmes cardiaques et l’industrie du Hip Hop serait à ce jour en deuil.

read more »

Étiquettes : , ,